Huître de normandie – Conseils pratiques

Bien les conserver 

Conserver vos huîtres dans une bourriche d’origine. Sinon, rangez-les à plat dans un endroit frais, aéré et à l’abri de la lumière, entre 5° et 9°, idéalement au réfrigérateur.

Elles garderont ainsi toute leur fraicheur pendant une dizaine de jours.

Bien les choisir

Une huître fraîche doit être bien fermée et assez lourde. Si elle est ouverte, frappez-la : elle doit se refermer.

On choisira plutôt les petites n°5 pour un apéritif et les n°3 ou les n°4 pour une entrée. Les plus grosses, les n°0, n°1 et n°2, conviennent parfaitement pour la cuisson. 

Bien les consommer

Pour une fraîcheur et un goût parfait, l’huître s’ouvre au dernier moment. Il suffit de jeter la première eau et déguster les huîtres dans la seconde eau qu’elles fabriquent rapidement.

************

Quelle différence entre une huître « fine » et une huître « spéciale » ?

La « Fine » est une huître moins charnue, iodée et tendre et tendre (son indice de chair est compris entre 6,5 et 10 %)

L’huître « spéciale » est très charnue, douce et croquante (son indice de chair est supérieur à 10,5 %)

Ne pas confondre une huître « spéciale » et une huître laiteuse. Les huîtres ne sont laiteuses (période de reproduction) que quelques semaines pendant l’été en Normandie.

************

Les huîtres de Normandie se consomment toute l’année et pas seulement pendant les mois en R.

En effet, beaucoup de personnes diront qu’il ne faut pas consommer d’huîtres l’été ; or cette idée vient de l’époque où il n’y avait pas de transport réfrigéré pour acheminer les huîtres vers Paris pendant les mois les plus chauds. Ce qui avait pour conséquence que les huîtres devenaient impropres à la consommation.

Plus
d'articles